Linux Quimper

26 sept 2020 : Install-party au centre des Abeilles de Quimper

Salut
Avec le covid-19 et peut-être 20, 21, etc… comment organiser une install-party ?
Sur rendez-vous ? Limiter le nombre de bénévoles ? Limiter le nombre de participants ? Masques obligatoires? Clavier et souris par bénévoles ?
Quel est votre avis ?

Mise à jour du 7 septembre 2020 : Pour nous permettre d’organiser au mieux cet évènement et du fait du nombre limité de places dans la salle pour des raisons sanitaires (COVID19), merci de nous confirmer votre présence via https://date.infini.fr/linuxquimper

Revenir aux fondamentaux et organiser des install pirates, libres et sauvages ?

Dans le fond, c’est aux structures d’accueil de définir les règles d’usage de leurs salles. À partir du moment où l’on a cette info, à nous d’adapter nos pratiques. Ce sera certainement un mélange de tout ce que tu as déjà énoncé.

1 J'aime

Bien vu
Je me renseigne auprès des Abeilles sur l’évolution des contraintes sanitaires

| réparé plusieurs fois ReunigKozh
juin 10 |

  • | - |

Bien vu
Je me renseigne auprès des Abeilles sur l’évolution des contraintes sanitaires

Tu vois déjà dans l’avenir ??
Je te consulterai pour le mien !

Michel

Le centre des Abeilles nous propose le samedi 26 septembre. Qu’en pensez-vous ?
Pour les modalités d’organisation, comme disait Vincent, elles seront définies en fonction de la sitaution
Si la fin du monde se produit avant, nous serons obligés d’annuler, désolé.

2 J'aimes

Bonne nouvelle.

Date notée.
Modalités ??
Sans doute avec masque, distanciation PHYSIQUE ( et non ‹ sociale › !!) ; solution hydro-alcoolique, etc.
Le philosophe bien connu Michel Onfray fait remarquer qu’il ne sait pas « éternuer dans son coude », mais « dans le pli du coude. »
Passons sur les inconséquences et approximations de ceux qui, soit-disant, nous gouvernent, ne sont pas fichus de trouver la bonne formulation, enfin incapables de traduire du mauvais anglais technique (du jargon technique) comme « cluster » en « foyer ».
Cluster me fait penser à clystère.

Si si Michel. Chez LQ, on demande aux gens de faire attention à leurs échanges sur facebook.
Le terme « Distanciation sociale » fonctionne donc dans notre cas non ? :wink:

Fanch
Expert en cryptage digital.

3 J'aimes

Fañch,

Si ru communiques avec quelqu’un, Fesse-bouc, Cui-cui ou autre, voire en personne, c’est bien du SOCIAL ?
Par contre, concernant le coronavirus en cours (en attendant le prochain …) « on » nous demande une distanciation PHYSIQUE, une distance matérielle et un masque, dans des rapports qui sont nécessairement sociaux ?

Bien sûr, tout le monde --et votre père-- avez le droit d’être dans le plus profond désaccord avec mon opinion personnelle à moi…

Je crois que les « on » sont très attachés à la distanciation sociale car de là-haut ils ne veulent pas se mélanger avec le bas-peuple mais pour notre install-party nous restons entre gens biens donc c’est vrai qu’il faut parler de distanciation physique ou autrement « pas de bises » ni de calins

dans un mois l’install aux Abeilles, si elle a lieu

  • ce sera avec masques !
  • devrons-nous prendre des inscriptions préalables ?
  • se fera-t-elle sur rendez-vous ?
  • un certificat de non contamination sera-t-il obligatoire ?
  • les profs, population réservoir, seront-ils acceptés :grinning:
  • les lycéens et étudiants, population vecteur, seront-ils bannis :rofl:
  • les retraités, population à risque, seront-ils mis en quatorzaine après l’install :nauseated_face:

Ça fait pas mal de questions.

Oui, on peut envisager l’inscription préalable et le rendez-vous.
En sachant que, comme chez le médecin, il y a toujours un débordement horaire.

Sans les retraités pour faire le boulot, il ne reste plus guère de bénévoles…

Avec le Covid, ce genre de situation est terminé. Dernièrement j’avais rendez-vous avec le cardiologue, j’avais 10mn d’avance j’ai dû attendre dehors l’heure exacte de mon rendez-vous pour être seul dans la salle d’attente
Pour une install-party, la différence c’est qu’à priori il n’y a que les ordis qui sont malades et que leur maladie, windows, n’est pas contagieuse tant qu’ils ne sont pas allumés

Absolument contre l’inscription. Et puis quoi encore ? On demande les papiers ?

1 J'aime

Un certificat de non-contamination et un extrait de baptême

plus sérieusement ce n’est pas Linux Quimper qui décidera des modalités d’organisation mais le Centre des Abeilles qui nous invite

A moins de créer une association Linux Quimper avec président, trésorier, etc… et louer une salle aux Abeilles ou ailleurs et là il n’y aura pas de problème tant qu’on ne dépassera pas les 5000 participant·e·s

1 J'aime

Il faut se rendre à l’évidence, la situation sanitaire nous contraint à modifier l’organisation de l’install-party si elle a lieu
Il faudra que tout le monde ait un masque car nous fonctionnons en duo : le « spécialiste » et la personne qui se fait aider
Chaque intervention est plus ou moins longue et ne peut être préalablement déterminée. Combien de fois j’ai pensé, j’en ai pour 1/4 heure et deux jours plus tard je terminais avec succès l’installation… Donc pas de rendez-vous possible pour étaler l’arrivée des personnes se faisant aider

Il faudra déterminer avec le Centre le nombre maximum de personnes en même temps dans la salle : 10+10 ?

Comme actuellement l’inscription sur le registre d’entrée sera obligatoire. Pour celles et ceux qui ne voudront pas donner leur nom et leur téléphone, la participation à l’install-partty n’est pas obligatoire…

Pour éviter que nous refusions l’entrée à trop de personnes un sondage pourrait être lancé en même temps que la pub dans les médias comme celui-ci
https://date.infini.fr/linuxquimper

Pour les personnes qui n’aurons pas pu entrer, il faudra leur proposer une alternative. Par exemple laisser leur ordi aux Abeilles pour que des bénévoles par la suite fasse l’installation ou le dépannage
Une solution extrême serait de traiter tous les cas de cette manière

Laisser l’ordinateur aux Abeilles ?
Il y a les gens qui n’ont pas fait de sauvegarde préalable…

Par rapport aux époques anciennes, le changement d’organisation est drastique.

La distanciation (physique, pas sociale !!) sera un gros problème, entre le bénévole et le proprio de l’ordinateur. Ce sera plus facile (?) envers les autres.

Ces personnes n’auront qu’à rentrer chez eux pour effectuer leurs suvegardes et ramener l’ordi plus tard comme nous le faisons actuellement aux Abeilles
Oui cette solution est drastique mais je ne veux pas comme Rémi m’ajouter une nouvelle hospitalisation :nauseated_face:

Pourquoi ce registre ? Pourquoi cette obligation ?