Linux Quimper

EXCITO

(l'homme réparé) #1

Salut

Je cherche un mini-serveur basse consommation pour installer chez moi pour faire fonctionner un site web qui ne serait pas consulté très souvent
J’ai trouvé Excito B3
http://www.excitostore.com/content/specifications-excito-b3
Avez-vous un avis sur ce matériel
Auriez-vous des suggestions de matériel équivalent
Merci de vos réponses

(-Fred-) #2

Salut,

Les côté matériel, spécifications sont tout à fait correctes.
Côté logiciel, c’est basé sur une debian donc pas grand chose à dire. Puisque que l’accès root est donné, j’imagine que comme ils l’annonce, on doit pouvoir installer ce qu’on veut dessus sans trop de soucis.

De mon point de vue, le seul moins, ça peut éventuellement être le prix de la machine puisqu’on peut soit même utiliser une machine de récup et installer ce qu’il faut dessus. Ceci dit, ils annoncent une conso de 8W (même s’ils ne précisent pas dans quelles condition cette mesure est prise) et ça peut justifier un investissement à long terme. Une machine bureautique de recup, c’est déjà 30W à 40W au repos.

Les plus me semblent nombreux :

  • les caractéristiques sont tout à fait suffisantes pour une petite machine auto-hébergée.
  • ça semble assez ouvert côté logiciel.
  • l’encombrement semble ridicule.
  • le bruit, ben on peut difficilement mieux faire.

Tu peux toujours regarder ce qui se fait au niveau des NAS (Synology, QNAP, …) si le budget de la machine est serré et que tu veux comparer avec autre chose mais sinon, je trouve que c’est une solution très intéressante.

(l'homme réparé) #3

J’ai commandé le B3 avec 1To pour 182,50€ ttc et frais d’envoi compris
Je vous tiens au courant…
Je suis comme les américains après les révélations de Edward Snowden, je me méfie de PRISM et du cloud computing :slight_smile:
http://www.numerama.com/magazine/26695-prism-pourrait-faire-perdre-beaucoup-d-argent-au-cloud-americain.html

(-Fred-) #4

Je suis sans doute pessimiste mais je ne sais pas si ça servira de leçon à grand monde. J’ai l’impression que la chose principale qu’on retiendra, c’est que les USA écoutent aux portes, et non que cela peut arriver n’importe où (jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas de raisons que ça ne se passe pas comme ça aussi en Europe ou ailleurs). Les données seront mises ailleurs dans le “cloud” en attendant le prochain scandale du genre, c’est tout.

(l'homme réparé) #5

“Seul un ordinateur éteint, enfermé dans un coffre-fort et enterré six pieds sous terre dans un endroit tenu secret peut être considéré comme sécurisé, et encore.” :slight_smile: Bruce Schneier
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2013/01/31/comment-ne-pas-etre-espionne/

(-Fred-) #6

Pour être nickel, il me semble qu’il faut aussi que la machine ne soit ni relié au réseau, ni même branchée au secteur ;D .