hadopi : black-out du wwweb

on repeint le site en noir ??
http://www.laquadrature.net/fr/APPEL-HADOPI-blackout-du-net-francais

J’ai rien contre.

Fait

quelle rapidité piero :slight_smile:

et en image : http://pix.toile-libre.org/upload/original/1235476616.png

geekscottes participe également : http://www.nojhan.net/geekscottes/index.php?strip=127

Rajoutez signatures et autres :stuck_out_tongue:

On hisse le drapeau noir !
Bande de pirates des Caraïbes !

N’oubliez pas Maître Eolas, qui explique tout de façon claire, lumineuse et compréhensible pour les nuls en droit :
http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/20/1321-les-droits-d-auteur-pour-les-nuls

Je cite sa conclusion :
"Car, et c’est là ma deuxième observation, rappelez vous ce que je vous ai dit. Le droit d’auteur est apparu pour protéger les auteurs contre les éditeurs qui s’enrichissaient sur leur dos, puis contre les producteurs de spectacle et les interprètes qui faisaient de même. Le combat des ayant-droits aujourd’hui présente une grande nouveauté : il oppose les ayant-droits à leur public, qui ne s’enrichit pas sur leur dos. Les musiciens insultent ceux qui apprécient leur musique en les traitant de voleurs, les réalisateurs font de même avec ceux qui apprécient leur film en les traitant de dealers.

Je ne suis pas expert en marketing, mais qu’il me soit permis d’émettre des doutes sur la viabilité de cette attitude, et même de sa simple rationalité."
Le gras dans ce texte est de moi.

C’est fait, évidemment : http://www.doneed.net

Tenez, en exlusivité mondiale, une partie de ma fiche de synthèse dans le cadre des TPE (1ère ES) :

“À l’heure du web 2.0, de l’Internet collaboratif, à l’apogée des licences GPL et Creative Commons qui permettent la diffusion libre d’oeuvres tout en permettant le respect de la propriété intellectuelle, nous sommes en droit d’être étonnés face à la future promulgation d’une loi techniquement bancale visant immédiatement les internautes sans respect des libertés fondamentales.
Étant passionné tant d’informatique que de musique, j’ai évidemment été ravi de travailler sur le sujet du piratage et des droits d’auteur. La recherche documentaire que j’ai menée fut réellement enrichissante : ainsi, j’ai appris qu’en combinant les qualités d’un gouvernement hermétique aux reproches avancées par les citoyens et des responsables incompétents dans les domaines dont ils sont chargés de s’occuper, on pouvait facilement se retrouver dans une situation pire - et de loin - que celle de DADVSI en 2006. Avec la loi Création et Internet, les “experts” atteignent des sommets rarement atteints, si ce n’est par la Chine : surveillance abusive, présomption de culpabilité, condamnations sans procès… Mais n’ayez crainte, notre pays des Droits de l’Homme garde une longueur d’avance sur son concurrent du Soleil levant : tout ce travail de chasse aux sorcières sera sous-traité, le “droit” d’atteinte à la vie privée conféré à des sociétés privées telles qu’EMI ou Universal.”

Merci de rappeler ce point de « détail » : « condamnations sans procès … »
Mais dans quel pays sommes-nous donc maintenant ?

J’ajoute cette trouvaille :
http://fr.readwriteweb.com/2009/02/26/prospective/hadopi-est-une-mauvaise-reponse-faite-par-des-gens-desempares/

Dernier paragaraphe :
"Ceci dit, l’intention de l’état, c’est de faire baisser de façon significative le piratage.

De nouveau, il est regrettable que l’on ne se soit pas inspiré de l’expérience américaine, où des millions de dollars ont été dépensés pour faire baisser le P2P, et il a baissé, sans que cela ne change quoi que ce soit au chiffre d’affaire de l’industrie, les usages se sont adaptés.

La loi Hadopi ne représente qu’un coût, rien d’autre. C’est une mauvaise réponse faite par des gens désemparés, qui n’ont pas pris un instant pour consulter l’avis des consommateurs, et qui préfèrent une mauvaise réponse à pas de réponse du tout.

La seule leçon retenue des USA est que l’essentiel des coûts est ici supporté par l’Etat et les consommateurs, et non par l’industrie, ils ne dépenseront pas des fortunes en procès, ils ont réduit leurs coût au mieux, mais en dehors de cela, aucune leçon n’a été tiré de l’échec américain de la lutte contre le piratage."

En parlant de maitre Eolas, il ne participera pas au black-out : http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/27/1329-pas-de-blackout-chez-eolas

« On va faire du droit, et profiter du spectacle. »
Je ne cite que cette ultime phrase.

Comme toujours, ça vaut le coup de le lire, et aussi ses commentaires ou rectifications des productions de ses lecteurs.

à lire
les 2 derniers communiqués de l’APRIL

http://www.april.org/fr/hadopi-securisation-ou-controle-dusage

http://www.april.org/fr/lhadopi-filtrera-aussi-le-logiciel-libre-lapril-condamne

Georges Orwell, « 1984 », la plus brutale et la plus totalitaire des dictatures.

L’Église catholique est devenue suffisamment puissante au XVe siècle environ, et a enfin réussi à contrôler la population en imposant le mariage (et la messe, et la dîme…)
Avant, comme actuellement, surtout chez les gens pauvres ou très pauvres, « on » se mettait en ménage et c’était tout. Nous avons renoué avec cette façon de vivre en famille, et il n’y a plus le paradis ou l’enfer au bout de cette façon intolérable de ne pas se marier. Ouf.

Citations des liens de Fuck Norris :
« L’insécurité juridique est une arme de guerre économique, et contribuer à son développement sur un marché stratégique comme celui du logiciel est irresponsable. »

Nos politiciens irresponsables ? Qui en doutait encore ?

« [Le logiciel libre est] un enjeu stratégique pour l’indépendance technologique de la France et un outil de politique publique. »

Ouf, certains seraient moins quand même crédibles. Mais voilà la question angoissante : lesquels ???
Car en juin nous aurons à voter pour quelques uns.

[video]http://www.dailymotion.com/video/x8lptt_loi-hadopi-leditovideo_news[/video]

[video]http://www.dailymotion.com/video/x8meyo_gf-sabordons-lhadopi_webcam[/video]

Vu ici, grave mais j’ai bien ri aussi (faut passer à un million !) avec le dernier buz sur les cinq gus dans un garage.

Bon orateur le Grand François, j’adore :).

Vu ici
http://www.senat.fr/dossierleg/pjl07-405.html

en flash sur la chaine du sénat
http://media.senat.fr.edgesuite.net/VOD/pitch/2008/PI20081031-internet.flv

Un délicieux lapsus de Michel Thiollière, membre UMP de la commission des affaires culturelles du Sénat, à 1:01 mn :
« Une loi […] qui permette de respectuer les auteurs. »

respect et tuer ?

pas mal le lapsus :slight_smile:

le débat commence à déraper sérieusement

Albanel marque le premier point godwin
http://www.ecrans.fr/Quand-Albanel-marque-un-point,6626.html

Et la quadrature fabrique des IP
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=52839

Dans le même genre, vu sur http://www.jaimelesartistes.info

sinon, je sais pas si vous avez vu, mais le site jaimelesartistes.fr est down est l’hébergeur n’en veut plus : http://www.pcinpact.com/actu/news/49705-jaimelesartistes-indisponible-hebergeur-explique-pushitup.htm

dernier communiqué de l’April : http://www.april.org/fr/hadopi-albanel-et-riester-persecutent-le-logiciel-libre