JFL2010 : revue de presse

Le télégramme du 30 juin 2010

vendredi 25 juin 2010

[large]Deuxièmes journées finistériennes du logiciel libre - Quimper[/large]

Du lundi 27 septembre au samedi 23 octobre auront lieu à Quimper des journées pour présenter les logiciels libres au grand public. Un logiciel libre, comme Mozilla Firefox, Open Office ou VLC, donne à chacun de ses utilisateurs, le droit de l'utiliser, de le modifier et de le diffuser sans contrepartie. L'association Linux Quimper, en partenariat avec la Ville, des établissements d'enseignement, des associations de Quimper et le soutien de la région Bretagne, propose une série d'ateliers et de conférences.

Programme des journées sur www. JFL2010.fr.

superbe article du télégramme !!!

Article de OpenSource Magazine n° 27 juillet/Aout


Journal Ouest-France du jeudi 23 septembre 2010
Edition : Quimper - Rubriques : Quimper Ville
[large]Le logiciel libre s’invite à Quimper[/large]

[b]Les deuxièmes journées du logiciel libre auront lieu du 27 septembre au 27 novembre dans toute la ville.[/b]


René Bantegnie (à gauche) et des responsables municipaux et associatifs, partenaires des Journées finistériennes du logiciel libre 2010.

René Bantegnie a une marotte : les logiciels libres. Depuis huit ans, il se passionne pour Linux, Mozilla Firefox, Openoffice.org, etc. Pour promouvoir et expliquer leur fonctionnement au grand public, son association, Linux-Quimper, s’associe à la Ville et à de nombreux partenaires lors des journées finistériennes du logiciel libre.

Quatre libertés fondamentales

À la différence des logiciels dits « propriétaires », qui restreignent l’accès au code source, les logiciels libres encouragent le partage. « Le logiciel libre donne quatre libertés fondamentales à l’utilisateur : les droits d’utiliser, d’étudier, de modifier et de diffuser ces logiciels », explique René Bantegnie. Autre avantage, leur gratuité. Même si, le fait remarquer René Bantegnie, « le logiciel libre est gratuit, une fois qu’il a été payé ». Google, par exemple, a financé le développement d’Openoffice.org.

Malgré cela, le succès est relatif. 3 % des ordinateurs et 24 % des serveurs utiliseraient le système d’exploitation Linux, produit phare des logiciels libres. La raison ? Les utilisateurs ignorent ou connaissent mal les possibilités offertes par les logiciels libres. D’où l’importance de « vulgariser cette thématique », comme le rappelle une responsable de la maison pour tous d’Ergué-Armel dont le café des sciences participe à l’opération.

Du 27 septembre au 27 novembre, une trentaine d’événements seront organisés par 21 établissements et associations partenaires de l’opération. La plupart sont gratuits. Toute la programmation est en ligne sur le site www.jfl2010.fr

Normalement interview le lundi 27 septembre à 8h

Lundi 27 septembre 2010 à 12h15 interview sur Radio Rivage :
Brest 89
Quimper 92.6
Morlaix 96.7
Quimperlé 99.6
Châteaulin-Carhaix 105.2


[large]Les journées finistériennes du libre : une culture citoyenne à découvrir[/large]

Développer une informatique sûre, raisonnable, accessible à tous et véhiculer une éthique citoyenne et durable. Loin d'être utopiques, ces valeurs sont portées par Linux Quimper et la seconde édition des Journées Finistériennes du Libre (JFL) qui se déroule du 27 septembre au 27 novembre.

Avec les JFL 2010, les passionnés de Linux Quimper souhaitent amener les professionnels et les utilisateurs des technologies numériques à s’immerger dans l’esprit du Libre qui va bien au-delà de la simple utilisation informatique.

Le système d’exploitation Linux, le navigateur web Mozilla Firefox, la suite bureautique OpenOffice, le lecteur multimédia VLC ou encore le logiciel de retouche d’image Gimp sont les meilleurs représentants de ce courant de pensée.

L’utilisateur possède quatre libertés fondamentales : le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, et de diffuser de tels logiciels. Mais la gratuité n’est pas la règle pour tout le monde.

« Un logiciel libre est gratuit une fois qu’il a été payé », rappelle René Bantegnie, membre de Linux Quimper. « À la base, il y a un concepteur et des entreprises qui l’ont rémunéré pour développer un logiciel. Une fois que cela est réalisé, il devient gratuit car le Libre n’est pas une économie de rente. »
Le concepteur renonce ainsi à ses droits d’auteur. L’indépendance vis-à-vis de l’industrie de l’informatique est d’ailleurs l’une des finalités affichées par le mouvement.

Durant les JFL 2010, les avantages des logiciels libres seront exposés via des conférences et des démonstrations. Une attention particulière sera portée à la création graphique avec des formations et des ateliers spécifiques. Et pour passer de la théorie au très concret, une « Install-party » permettra de sauter le pas.

Quimper communauté s’intéresse au Libre
Une conférence est organisée à destination des élus de Quimper Communauté. Intitulée « Logiciels libres et collectivités locales », elle sera animée par François Elie, le lundi 27 septembre, à l’hôtel de ville de Quimper. Cette conférence s’inscrit dans la réflexion actuellement menée par la communauté d’agglomération sur la possibilité d’équiper l’ensemble du parc informatique (environ 600 ordinateurs) avec des logiciels libres.


[large]2ème édition des Journées Finistériennes du libre[/large]
Après Brest en octobre 2009, les deuxièmes Journées Finistériennes du Libre se tiendront du lundi 27 septembre au samedi 27 novembre 2010 à Quimper : un évènement porté par « Linux Quimper » en partenariat avec la ville de Quimper, des établissements d'enseignement, des associations de Quimper et le soutien de la région Bretagne

« Linux Quimper » souhaite, pour cette deuxième édition, toucher un large public et permettre aux professionnels et aux utilisateurs de technologies numériques de rencontrer celles et ceux qui participent au développement d’une informatique sûre, raisonnable, accessible à tous, véhiculant une éthique citoyenne et durable.

Au cours de ces journées, le Logiciel Libre sera présenté, expliqué. L’esprit du Libre qui s’étend bien au-delà de l’informatique, sera également abordé. Des thèmes comme la publication et le partage du savoir, l’économie sociale et solidaire, le matériel libre, la culture et la création numérique seront explorés.

Dans le contexte actuel de montée en puissance des enjeux environnementaux et sociaux, le développement de la ville et de l’agglomération vont nécessairement prendre des formes nouvelles qui vont interroger les façons dites « traditionnelles » de construire, d’urbaniser et d’aménager.

Pour accompagner ce développement dans des conditions optimales, il est fondamental de bien appréhender ces évolutions, que ce soit au niveau des décideurs, des professionnels ou plus largement du grand public et surtout des habitants et usagers de la ville, de l’agglomération et du territoire.

Lundi 27 septembre / 18h30

* Hôtel de Ville de Quimper 

Lancement des JFL2010 et inauguration de l’exposition (avec ordinateurs sous GNU/Linux en démonstration jusqu’au 2 octobre) par Monsieur Bernard Poignant, maire de Quimper.


[large]Les journées finistériennes du libre | Le libre[/large]
La culture libre ou plus simplement le Libre est un courant de pensée défendant et agissant pour l'égalité en droits des humains face à la connaissance et aux œuvres de l'esprit qui en découlent.

Les valeurs qui sous-tendent la culture libre sont :

* le partage du savoir pour promouvoir l'équité des chances
* la dynamique citoyenne et participative dans l'économie du savoir
* le modèle économique de la « coopétition » basé sur l'intelligence collective.</blockquote>

[large]Les journées finistériennes du libre | Le logiciel libre[/large]

Les logiciels libres sont des logiciels comme les autres. Ils s'en distinguent sur le terrain juridique. Ils sont protégés contre l'appropriation. Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite « libre » donne à chacun de ses utilisateurs (et sans contrepartie) quatre libertés fondamentales :
* droit d'utiliser,
* droit d'étudier,
* droit de modifier,
* droit de dupliquer, et de diffuser (donner et vendre) ledit logiciel.

Richard Stallman a formalisé la notion de logiciel libre dans la première moitié des années 1980 puis l’a popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF). Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires» ou de « privateurs».

Depuis la fin des années 1990, le succès des logiciels libres, notamment de GNU/Linux, suscite un vif intérêt dans l’industrie informatique et les médias. La notion de logiciel libre ne doit se confondre ni avec celle de logiciel gratuit (freewares ou gratuiciels), ni avec celle de sharewares, ni avec celle de domaine public.

:: Quelques logiciels libres
Les logiciels libres se trouvent et peuvent remplacer les logiciels propriétaires dans tous les secteurs : usage professionnel privé, usage professionnel public, domestique.

Parmi les logiciels libres les plus connus du grand public figurent :

* Linux, le noyau du système d'exploitation GNU/Linux
* le navigateur web Mozilla Firefox
* les navigateurs web Safari et Google Chrome sont basés sur des logiciels libres bien que leurs versions binaires (celles proposées au téléchargement) ne le soient pas et intègrent des composants non-libres
* la suite bureautique OpenOffice.org
* le lecteur multimédia VLC
* le logiciel de retouche d'image, GIMP
* le serveur HTTP Apache
* les gestionnaires de base de données MySQL et PostgreSQL
* la messagerie électronique Mozilla Thunderbird</blockquote>

[large]Les journées finistériennes du libre | Linux Quimper[/large]

Linux-Quimper, organisateur des JFL2010, est un groupe informel d'utilisateurs de GNU/Linux qui s'est constitué sur Quimper fin 2006 autour de quelques passionnés, d'un site internet [url=http://www.linuxquimper.org]www.linuxquimper.org[/url] et de son forum.

Il s’est doté d’une structure permettant de gérer ces JFL2010 en créant une association loi 1901 dénommée « Journées Finistériennes du Libre 2010 » avec comme sigle «JFL2010» .

Le réseau est composé d’une trentaine de personnes et d’une centaine en périphérie. C’est un lieu de partage et de diversité des usages, des expériences, des compétences, des engagements, des points de vue, des solutions techniques, etc.

En parallèle, des outils de communication, et de travail collaboratif ont été mis en place et sont administrés par les membres de Linux-Quimper : forum d’entraide et de discussion (plus de deux cents personnes inscrites), wiki (écriture collaborative de documents).

Linux-Quimper s’inscrit dans les réseaux de Groupes d’utilisateurs de GNU/Linux, de FreeBSD et de logiciels libres (GUL ou LUG) régionaux. Il a organisé ou a participé à des install-parties, des redistributions d’ordinateurs, des rencontres régulières le dernier lundi du mois et des lan-parties.

:: Install-parties
Une install partie est une réunion qui permet de faire se rencontrer des utilisateurs plus ou moins expérimentés des systèmes basés sur des logiciels libres tel que Linux et des personnes désirant découvrir ces systèmes et les installer sur leur ordinateur.

:: Redistribution d’ordinateurs
Depuis octobre 2009, Linux Quimper apporte son aide et sa compétence technique au centre social des Abeilles de Quimper dans la redistribution d’ordinateurs déclassés par des administrations. Il reconfigure ces ordinateurs sous le système GNU/Linux et les équipe d’une suite de logiciels libres (suite bureautique ooo, navigateur firefox, logiciel de messagerie, etc…).

Cette redistribution s’adresse à des personnes en situation financière précaire et à des associations de l’économie sociale et solidaire. En trois trimestre, c’est plus d’une centaine d’ordinateurs qui auront été redistribués.

:: Rencontres mensuelles
Le dernier lundi de chaque mois une réunion publique est organisée qui permet aux personnes intéressées de s’informer sur le logiciel libre, de partager des connaissances, ou de s’entraider à surmonter des problèmes techniques. Elles réunissent en moyenne une quinzaine de personnes.

:: LAN-Parties
Une LAN partie est un rassemblement éphémère au cours duquel un groupe de participants, ayant chacun un ordinateur attribué, joue en réseau local à des jeux vidéo multijoueurs. Les raisons de tels évènements ne sont pas uniquement de pouvoir bénéficier d’un très haut débit pour le jeu.

Les participants profitent de ces rassemblements pour rompre la barrière impersonnelle propre aux rencontres sur Internet, et également pour échanger directement des connaissances en informatique.

28/9/2010

4/10/2010

Les JFL2010 seront demain mercredi 6 octobre à 18h30 le sujet du Talk Show “La complète” avec en vedette [large]traaf[/large]

Tébéo vous attend, venez assister à l’enregistrement d’une émission !

Le studio de Tébéo a été prévu pour accueillir du public. Si vous souhaitez assister à l’enregistrement d’une émission, en particulier le talkshow « La Complète » ou les émissions de sport du lundi, inscrivez-vous sur ce site en utilisant ce formulaire d’inscription.
http://www.tebeotv.fr/contact.html

Pour assister à La Complète, qui est enregistrée en direct du mardi au vendredi, le public doit impérativement être présent pour 18h, rue du Château. Passé cette heure, il ne sera plus possible d’accéder au studio.

Si vous êtes membre d’une association, venez en groupe c’est encore mieux ! (40 personnes max)

Notez bien : pour qu’une inscription soit prise en compte, il nous faut impérativement un nom et un numéro de téléphone afin que l’on puisse confirmer directement la réservation.

[img]http://www.tebeotv.fr/img/tebeotv.png[/img]

Les JFL2010 seront demain mercredi 6 octobre à 18h30 le sujet du Talk Show “La complète” avec en vedette [large]traaf[/large]


TRAFF fut excellent :slight_smile:

Ah au fait, l’annonce des JFL sur Ubuntu-party.org : http://ubuntu-party.org/journees-finisteriennes-du-libre-2010

La vidéo de TEBEO c’est ici http://www.jfl2010.fr/videos/
Vive traff :slight_smile:

rhaa elle est pas encore sur le site de tébéo
merci rené, j’ai pas encore vu ma tronche, j’y cours

au passage, sur le site tébéo, j’ai firefox qui monte à 50% de la charge processeur, avant même que je débloque les vidéos en flash (extension flashblock)
je trouve ca assez étonnant, qqun aurait une explication ?

Tu as été formidable traaf !
Gloire à traff !

Edit : pseudo écorché guéri

Comme quoi Régis n’est pas un con !
Très belle prestation, tu m’as convaincu, je crois que je vais passer à Linux.

arrêtez d’écorcher mon pseudo sinon je reprends le précédent

Pas de problème ttrraff j’ai corrigé mon post !! :wink:
Gloire à [large]traaf[/large] !! (bis)

Fuck Norris :frowning: