Le prof convoqué par l'Hadopi, accusé pour son FreeWifi

Le prof convoqué par l’Hadopi, accusé pour son FreeWifi
Rédigée par Marc Rees le mardi 20 septembre 2011 à 17h07

« Même une adresse qui est protégée peut être piratée. Je pense que mon adresse est piratée, j’en subis les conséquences » décrivait Robert Thollot dans la presse. On en sait désormais plus sur la situation cet enseignant qui a toujours clamé son innocence face aux lettres d’avertissements envoyés par la Hadopi. Selon nos informations, cet abonné est un Freenaute de la Loire, mais les IP flahées sont celles de son compte FreeWifi, non de son compte principal.

TMG avait flashé non l’IP de son abonnement, mais une série d’IP (78.251.xx.yyy) correspondant à son service Free Wifi. En cause ? Un titre de David Guetta et Kid Cudi fin 2010, un autre de Rihanna en février 2011 avant le film Iron Man 2. Une négligence persistante qui enclencha automatiquement les trois étapes de la justice selon Hadopi : email, recommandé, convocation.

Robert Thollot était ainsi convoqué le 21 septembre, rue de Texel à Paris. Après avoir fait appel aux services de SOS Hadopi, il passait un dernier coup de fil à l’Hadopi le 1er septembre pour fournir ses observations. Un appel qui a fait mouche : le lendemain, l’équipe de Marie-Françoise Marais repoussait le rendez-vous à une date ultérieure. « Nous devrions recevoir des informations complémentaires concernant votre dossier, notamment de la part de votre fournisseur d’accès » ajoutait sans détail l’Hadopi. L’Hadopi avait en réalité déjà exigé et obtenue toutes les IP de la part de Free mais elle ne réalisait après coup « l’originalité » de la situation, pendant que Thollot criait à l’injustice dans les médias.

Voilà donc un enseignant résidant dans le département de la Loire, mais des téléchargements effectués par FreeWifi par un tiers qui a pu voler ou se voir fournir ses identifiants d’accès. Seul hic, si des dipositions protègent les consommateurs en matière de perte de carte bancaire, il n’y a pas d’équivalent ici pour notre pédagogique Hadopi.

lire la suite…

Si je comprends bien Hadopi découvre comment fonctionne Internet
Prévoyant, j’ai éteint le module wifi de ma freebox…

Responsable, et pourquoi pas coupable ? :lol:
Vie Hadopitre ! :confused: