Les Majors du disque auraient surévalué les dégâts du téléchargement

On s’en doutait, en voici la preuve :

http://www.clubic.com/antivirus-securite-informatique/virus-hacker-piratage/cybercriminalite/actualite-335630-majors-disque-telechargement.html

Extraits :
Le GAO, la Cour des comptes américaine, jette un pavé dans la mare. Elle estime que les Majors auraient largement surévalué les pertes dues au téléchargement de contenu musical et cinématographique. Le Government Accountability Office dément donc les hypothèses selon lesquelles ces industries seraient dans une mauvaise passe du seul fait du « piratage ».

L’autorité américaine explique que les coûts engendrés par le piratage avancés par les Majors « ne sont pas vérifiables ». Dans son rapport intitulé « Observations sur les efforts pour quantifier les effets économiques des produits contrefaits et piratés », le GAO avance clairement que la méthode de calcul qui vise à estimer qu’un fichier téléchargé illégalement est autant d’argent perdu pour l’économie est fausse :lol:. Au contraire, cet argent serait réinjecté dans d’autres secteurs.

L’étude menée par le GAO a donc le mérite de mettre à bas certaines idées selon lesquelles les mauvais résultats de l’industrie culturelle seraient uniquement dus au téléchargement.:stuck_out_tongue: