[linuxfr] Linus Torvalds: l’interview anniversaire des 20 ans du noyau

http://linuxfr.org/news/linus-torvalds-l%E2%80%99interview-anniversaire-des-20%C2%A0ans-du-noyau

[...] La première réponse, très négative, c’est que je [i]méprise[/i] complètement les gens qui tentent de pousser la GPL comme étant de type «éthique». Je pense que c’est de la pure connerie. Pourquoi? Parce que l’éthique, pour moi, c’est quelque chose de [i]privé[/i]. Chaque fois que vous l’utilisez dans un argument pour dire pourquoi [i]quelqu’un d’autre[/i] devrait faire un truc, alors vous n’êtes plus éthique. Vous devenez juste une tête de con moralisatrice.

Mais la seconde réponse, c’est que personnellement je pense que la GPL (version 2) correspond à ce que je veux faire. J’aime vraiment programmer et je veux rendre disponible mon travail pour que les autres puissent en profiter. Mais je pense vraiment que tout le « vous pouvez faire ce que vous voulez, mais vos améliorations doivent être disponibles de la même manière que le code d’origine » est très juste, et que c’est un très bon moyen de faire du développement.
Donc, personnellement, je pense que la GPLv2 correspond d’assez près à ce que je pense être « la bonne manière de vivre ma vie ». Et par « bonne manière », je ne veux pas dire que ce soit la seule manière.


Réponse plus subtile qu’il ne parait
[...] Le problème, c’est que le [i]desktop[/i] est un marché qu’il est difficile d’atteindre. Il y a un énorme « effet réseau » qui fait que lorsque vous avez beaucoup d’utilisateurs, c’est une bonne raison pour les retenir et pour en conquérir de nouveaux. Il y a aussi le fait que beaucoup de gens ne veulent vraiment, vraiment pas changer leur environnement; et s’ils sautent le pas, alors ils veulent de l’aide et du support. Ici, «support» n’est pas nécessairement du support commercial, c’est aussi savoir que vous avez des gens autour de vous qui connaissent le système et qui peuvent vous donner des conseils, etc..
Voila pourquoi on se décarcasse :)

Fort intéressant, et encore plus à la lecture de l’article complet (en français).
Merci Piero.