Montage d'un FAI associatif sur la région de Quimper

L’idée fait suite au projet d’essaimage lancé par FDN il y a quelques mois. Pour ceux qui n’auraient pas suivi depuis le début, en voilà un petit résumé :

FDN (French Data Network) est l’un des, (si ce n’est le) plus anciens fournisseurs d’accès internet associatif de l’hexagone. Forcement, leur association commence à être connue et à grossir. Afin entre autre de conserver autant que possible une taille humaine, ils ont pour objectif de favoriser l’émergence de Fournisseurs d’Accès Internet associatifs locaux et de regrouper ces structures au sein d’une fédération d’associations.
Ça ne veut pas dire qu’ils vont faire le boulot à la place des assos qui se monteront mais clairement, ils proposent un support et des ressources non négligeables à qui voudra se lancer dans l’aventure. Il y a d’ailleurs de nombreuses choses sur leur site ou disponibles sur la liste de diffusion consacrée.

Pourquoi un fournisseur d’accès internet associatif ? On peut trouver plusieurs motivations en fait :

  • la plus pragmatique est celle de vouloir connecter une zone blanche à l’internet haut débit. Ce genre de choses implique en gros de construire en plus la partie du réseau qui va faire le lien entre l’abonné/adhérent et le réseau du FAI.
  • la confiance en son FAI et à la vision qu’il donne du réseau. En tant qu’adhérent, on est acteur majeur lorsque des décisions sont prises par l’association. S’il devait y avoir une mesure de filtrage, elle serait forcement validée par les adhérents eux mêmes. À moins d’y être contraint, il improbable que ça arrive. De même, ne pas subir abusivement de limitations contractuelles ou techniques de la part de son opérateur internet. Numéricable interdit par exemple les accès partagés en dehors d’un certain cadre et Orange a filtré sans préavis et filtre toujours le port 25 de ses abonnés non dégroupés
  • vouloir construire son morceau d’internet selon ses propres besoins ou particularités. J’ai par exemple récemment demandé à un conseiller Orange me parler d’IPv6… Il n’en avait jamais entendu parler.
  • sortir de la relation habituelle client/fournisseur. Avec le modèle associatif, l’entraide est la base.
  • faire la promotion des logiciels libres en reposant la démarche sur eux. On ne peux pas faire de l’internet libre si on est dépendant de logiciels proprios.

Même si je ne suis pas ingénieur réseau, je veux quand même me lancer dans cette démarche. Elle me semble utile et pertinente face à l’internet qui se construit aujourd’hui.
J’ai envi de savoir si d’autres ont les mêmes désirs et ont envi de construire leur bout d’internet au sein d’un projet associatif local.

J’ai répondu à une personne de la liste de diffusion qui parlait de son envie de monter quelque chose de similaire au niveau de Brest. Je n’ai pas encore eu de retours de sa part.

Pour ceux qui voudraient de la lecture ou des vidéos, suivez les liens ci-dessous :
http://www.fdn.fr/+Essaimage+.html
http://www.fdn.fr/+ISP-Howto-le-remake+.html

Voilà voilà, à vous !

— Fred —

L’idée est bien mais la réalisation est quand même un peu plus complexe que de fournir un accés internet pour le fond du jardin ou pour l’immeuble où des cables ethernet ou du wifi suffisent. Mais ce n’est plus du local mais du micro-local et devenir FAI pour ça, c’est quand même un peu limite à mon avis.

Techniquement, à Quimper et communauté, il serait possible d’utiliser le réseau Hermineo qui relie tous les DSL, mais faut voir les coût d’accès et d’usage ainsi que les politiques, et avoir un local rempli de ligne tél et de modem adsl vers FDN pour la sortie sur l’Internet.

Il est possible de devenir FAI sans utiliser Hermineo mais dans ce cas c’est plutôt tes voisins, mais pas ceux de l’autre berge, que tu devrais sensibiliser au problème.

Je suis d’accord avec toi pour ce qui est de l’intérêt de se monter un FAI associatif local au fond du jardin. L’intérêt est moindre on va dire…
Je vais me renseigner au sujet du réseau Hermineo (que je ne connaissais pas du tout).

Il est possible de devenir FAI sans utiliser Hermineo mais dans ce cas c'est plutôt tes voisins, mais pas ceux de l'autre berge, que tu devrais sensibiliser au problème.
Qu'est-ce que tu entends par là ?

Si j’ai bien suivi, l’une des possibilités pour se monter un FAI est de passer par FDN (qui prend ses accès auprès de NERIM). Le réseau du FAI associatif local est alors connecté directement à celui de FDN, ce qui permet de récupérer les connexions ADSL des adhérents. Je ne sais pas si c’est la solution la plus efficace mais c’est à mon avis la plus simple à mettre en œuvre.

D’autres avis peut être ?

Pour moi, FAI local, veut dire boucle locale¹, les gens sont connectéss entre eux et forment un noeud d’internet, sinon c’est juste être “revendeur” FDN. En fait les exmples d’essaimages montrées sur les documents pointées par FDN sont soit trop simplistes (partage de connection(s)), soit trop complexes et ils n’expliquent² pas vraiment les relations entre les différentes couches pour devenir un vrai FAI indépendant, même de FDN. Il manque principalement les explications sur les différentes interactions entre les couches physiques et les serveurs du FAI.

¹ Cette boucle existe physiquement à Quimper, c’est hermineo mais faut voir comment ca fonctionne administrativement et commercialement.

² Toutes la partie informatique (réseau) peut s’apprendre (le BGP, DHCP, DNS, mail, etc) et il n’est donc pas vraimenent utile de détailler cette partie. Il faut apprendre mais FDN propose quand même du support dessus.

Ps: As-tu eu une réponse de la personne de Brest ?

Je me suis moi même posé la question de ce qui rend le FAI local et jusqu’où ça va (question que j’ai posé sur la liste de discussion).
En gros, c’est l’asso qui fixe son périmètre d’action. Ça, c’est une certitude. Donc :

  • Si elle se base “uniquement” sur un RIP (Réseau d’Initiative Publique) tel que Hermineo pour ce qui nous occupe, c’est ça qui va définir le périmètre de l’asso. Par contre, Hermineo est vraiment centré sur la communauté de Quimper (dommage pour ceux qui seraient juste à côté).
  • On peut aussi imaginer que ce sont les membres de l’asso qui fixent implicitement l’aspect local du FAI. Pour moi, vouloir monter ça en local, c’est aussi avoir une volonté de proximité entre les membres (à la manière d’un GUL comme Linux Quimper), rien que pour l’entraide et le partage. A la limite, c’est plus comme ça que je le vois (avis perso).

Si le FAI passe par FDN, je ne pense pas qu’il soit “juste” revendeur FDN. Ou alors, FDN est aussi revendeur NERIM qui est en fait revendeur Orange/SFR (selon où se situe la ligne à construire). Ça se limite vite vu comme ça.
Tant que c’est le réseau de l’asso qui connecte les abonnés à internet, c’est bon. FDN founit dans ce cas les derniers bouts du tuyau entre les abonnés et le réseau de l’asso.

Je n’ai pas encore eu de réponse de la part de la personne de Brest. Ma mission de ce soir va donc être de le relancer.

mm … Question de noob :
Est-ce que le fait de prendre un FAI tel que FDN permettrais de contourner d’éventuels filtrages FT/Orange ?

Question plus technique (qui pourrait recouper la question ci-dessus)
Est-ce que je peux avec ce type de FAI spécifier les DNS que je veux (OpenDNS, etc…) ?
Est-ce que ça peut me permettre de contourner les filtrages ?

Bonjour Alewinn,

je suis pas la bonne personne pour te répondre (pose la question à Benjamin), mais il est évident que FDN ne filtre pas (ni OVH, non ?).

Pour le reste, tu peux passer un lastlundi, y’aura bien une bonne âme pour papoter là dessus. À plus.

Bonjour,

Il me semble que les filtrages que peut appliquer un FAI ne s’applique qu’à ses abonnés.
Alors oui, il vaut mieux ne pas se planter lors du choix.

J’ai laissé tomber l’idée car monter un FAI associatif tout seul n’a pas de sens.
Je me suis entre temps abonné à un FAI qui propose à priori l’accès à un internet neutre (OVH).

A priori si c’est neutre, tu dois pouvoir n’importe quel DNS, non ?

A priori si c'est neutre, tu dois pouvoir n'importe quel DNS, non ?
Yop, mm j'ai un peu bataillé pour changer les DNS dans l'interface d'ovh Notre offre est un adsl full dégroupé - on ne passes plus du tout par FT, plus aucun abonnement téléphonique, avec un abonnement IPFixe et un "routeur" a la maison (c'est le modem/routeur thompson livré par OVH).

Le truc c’est que j’ai voulu changer mon DNS pour ajouter celui de télécomix (en plus de ceux d’ovh). Comme c’est OVH qui résous mon DSN pour mon modem, j’ai essayé de voir dans l’interface d’ovh en ligne, sur le datacenter, s’il était possible de renseigner les DNS a la main.
Mais non.
Les champs existent, mais ils sont en lecture seule.

J’ai donc enquêté sur les fofos d’ovh et je leur aie demandé s’il était possible d’en entrer une manuellement.
Ils m’ont conseillé d’en entrer une directement sur mon routeur, via telnet.

Mais étant donné que c’est le datacenter d’ovh qui résouds les dns pour mon routeur, est-ce que ça va changer réellement quelquechose de les entrer à ce niveau ?

Une lecture rapide de http://fr.flossmanuals.net/comment-contourner-la-censure-sur-internet/ m’avait laissé penser que

  • le changement du DNS dans la configuration réseau de l’ordi suffisait pas pour éviter de passer par celui du FAI
  • de même dans le navigateur la configuration du proxy permettait de s’affranchir de celui du FAI ?
    Ai-je lu trop vite ?
    TOR n’utilise-t-il pas ces techniques ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_%28r%C3%A9seau%29

Merci beaucoup René.
Je ne connaissait pas ces documents.
J’y jetterais un oeuil quand j’aurais un moment.