Quand Fleur Pellerin milite à sa façon pour le logiciel libre

"Le logiciel libre évite à un pays d’être sous la dépendance technologique d’une entreprise ou d’un Etat" a jugé la ministre de l'Economie numérique lors de l'inauguration des nouveaux locaux français de Mozilla.
De fait le logiciel libre assure à n’importe quel Etat son indépendance numérique. Mais surtout il crée une communauté et un écosystème. "Le logiciel libre représente un marché de 2,5 milliards d’euros en France, rappelle la ministre, en croissance de 30% par an." En outre, nous avons des compétences et un état d’esprit très favorable au développement du secteur. Enfin, la ministre a souligné que le logiciel libre reposait sur une communauté défendant d’autres valeurs que celles du capitalisme pur et dur, "un état d’esprit qui ne peut que plaire à la ministre de gauche que je suis".

Mozilla a beau être une fondation sans but lucratif, il n’en reste pas moins une entité économique. L’essentiel des revenus vient de Google. “Nous leur vendons de l’audience” explique Tristan Nitot. Mais Mozilla veut relever un nouveau défi et développer un système d’exploitation et des modules complémentaires pour smartphones.

http://www.challenges.fr/high-tech/20130614.CHA0813/quand-fleur-pellerin-milite-a-sa-facon-pour-le-logiciel-libre.html