Quelque citations de Alphonse Allais....

A quoi bon prendre la vie au sérieux, puisque de toute façon nous n’en sortirons pas vivants ?

Tout passe en ce monde, sauf le café dans les mauvais filtres.

Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n’en prend pas.

En été, à Honfleur, il y fait rudement chaud pour une si petite ville.

L’Angleterre est une ancienne colonie normande qui a mal tourné.

La mer, bien qu’alimentée par l’eau douce, est salée parce qu’il y a des morues dedans.

Malgré toute l’eau que lui amènent les fleuves, la mer ne déborde pas parce que la providence qui a prévu cette catastrophe a créé les éponges.

Les trésors de son musée : l’aquarium opaque pour poissons timides, un vrai morceau de la fausse croix, une tasse à café avec anse à gauche pour les gauchers et le crâne de Voltaire enfant.

Il était normand par sa mère et breton par un ami de son père.

Dans la vie, il ne faut compter que sur soi-même et encore pas beaucoup.

Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l’avenir.

Il faut manger des huîtres de préférence en février, c’est le seul mois qui ait deux « r ».

Les horizontales se rencontrent dans tous les milieux. les parallèles jamais.

Une erreur peut être vrai ou fausse, selon que celui qui l’a commise s’est trompé ou non.

Moi…Je suis un type dans le genre de Napoléon Ier…Ma femme s’appelle Joséphine !

Si le nez de Cléopatre avait été plus long, sa face en aurait été changé.

Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression.

Une chose facile à avoir en décembre, c’est du sang-froid.

Les pommes de terre cuites sont plus faciles à digérer que les pommes de terre en terre cuite.

Ah ! le Moyen Age, voilà une bonne époque pour les curés !

Tout prend fin ici bas, même les lettres d’amour

On offre bien plus facilement son bras à une demoiselle que sa main.

Il vaut mieux être cocu que veuf, il y a moins de formalités.

Il ne suffit pas d’avoir du talent. Il faut encore savoir s’en servir.

Le whisky est une mauvaise chose. Surtout le mauvais whisky.

Je souhaite qu’une loi intervienne aux termes de laquelle tout haut dignitaire de la Légion d’honneur ne pourrait plus être cocu. ( Nous ne résistons pas à cette autre mot d’esprit d’un autre Honfleurais, le musicien Erik Satie à propos de Maurice Ravel : « Il a refusé la légion d’honneur, mais toute sa musique l’accepte ».

Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre de quelque chose, ça pose un homme comme être de garenne pose un lapin.

C’est quand on serre une dame de trop près qu’elle trouve qu’on va trop loin.

Plus les galets ont roulé, plus ils sont polis, pour les cochers, c’est le contraire.

Les gendarmes ont grand tord de malmener les criminels. Sans eux ils n’existeraient pas.

Les pickpockets les moins inoccupés sont précisément ceux qui ont toujours les mains dans les poches.

La misère a cela de bon qu’elle supprime la crainte des voleurs.

On est mieux assis que debout. Et vermouth cassis.

Ne remet pas à demain ce que tu peux faire après-demain.

L’heure où la nuit tombe, je suis pris d’une angoisse terrible. J’ai toujours peur qu’elle ne se casse quelque chose !.. Pauvre nuit !

Le comble de la politesse : s’asseoir sur son derrière et lui demander pardon.

Tout est dans tout, et vice versa.

Il y a des gens que l’on aime pas assez pour les haïr.

Pardon mon brave, pourriez-vous me donner l’heure ? - Non monsieur, je n’ai pas l’heure. - Et pourquoi cela ? - Parce qu’il n’y a pas d’heure pour les braves.

Elevé à la rue école du malheur, il y remportait tous les prix.

Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps.

Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort, sans cela, que saurait-on de la vie ?

Le hasard est de beaucoup dans la découverte de presque toutes les inventions géniales.

On ne peut que se montrer indulgent pour l’homme quand on pense à l’époque où il a été fait.

Les Canadiens sont des Gascons transatlantiques.

Quand on est polonais, on s’appelle Chopinski, que diable !

Les anglais écrive « Paris » comme nous, c’est bien la moindre des choses que nous écrivions « London » comme eux.

Les amours sont comme les champignons. On ne sait s’ils sont de la bonne ou de la mauvaise espèce que trop tard.

Mon livre de recettes de cuisine assure que la langouste exige d’être jetée vivante dans l’eau bouillante.

Les familles, l’été venu, se dirigent vers la mer en y emmenant leurs enfants dans l’espoir, souvent déçu, de noyer les plus laids.

Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue.

On n’est jamais trahi que par les chiens.

Le comble de la politesse : refermer la fenêtre derrière soi après s’être jeté dans le vide.

Le comble de la distraction : avoir perdu ses lunettes et les mettre pour les chercher.

Le comble de l’inattention : se perdre dans la foule et aller à la police donner son signalement.

L’objet de ses recherches : comment obtenir du lait à partir du foin sans passer par la vache.

Dans sa volonté de supprimer les intermédiaires, il cherchait le moyen de passer directement du foin au lait en supprimant la vache.

Réponse à un père jésuite qui lui demandait son chemin : « Vous ne trouverez jamais, mon père, c’est tout droit ».

Chaque jour que Dieu fait ( et il en fait beaucoup, le bougre ).

Petite annonce : Fourchettes à huîtres, la pièce : 10 francs. Les mêmes plus chères, la pièce : 12 francs.

Le comble de l’habileté : arriver à l’heure avec un cadran de baromètre.

A l’incinération de Moréas : Ce cher poète ! Il s’en va comme un cigare !

Un homme parti de rien pour n’arriver à rien n’a de merci à dire à personne