Sony confirme que des numéros de cartes bancaires ont été volés

LEMONDE.FR avec AFP | 03.05.11 | 07h32 • Mis à jour le 03.05.11 | 07h51

Après enquête, le géant de l'électronique Sony a confirmé, lundi soir 2 mai, que les données bancaires de milliers de joueurs de PlayStation avaient été volées lors du piratage de son système de jeu en ligne Sony Online Entertainment (SOE). "Des informations personnelles liées à environ 24,6 millions de comptes SOE pourraient avoir été volées, ainsi que certaines informations d'une ancienne base de données de 2007", a indiqué Sony.

« Les informations de la base de données ancienne qui pourraient avoir été volées comprennent les numéros de cartes et dates d’expiration (mais pas les codes de sécurité) d’environ 12 700 cartes de crédit ou de débit non américaines, et environ 10 700 relevés de débit direct de certains clients en Autriche, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne », a précisé Sony.

« RENFORCER LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ »

Le groupe japonais, qui avait présenté dimanche des excuses et annoncé de nouvelles mesures de sécurité pour protéger ses dizaines de millions de clients du réseau PlayStation, a précisé que ses ingénieurs avaient passé en revue le système SOE à l’occasion de leur enquête « intense » sur ce premier incident. « A la découverte de ce nouvel incident, le groupe a rapidement éteint tous les serveurs liés aux services SOE, tandis qu’il continue d’examiner et de renforcer tous ses systèmes de sécurité en ligne face à ces cyber-attaques sans précédent », a-t-il ajouté.

Sony est sur le pied de guerre depuis l’attaque subie entre les 17 et 19 avril par son portail interactif reliant la PlayStation 3 (PS3) à des jeux ou des films en ligne, un système comptant pas moins de 77 millions de souscripteurs dans le monde. L’attaque du système SOE est datée par Sony des 16 et 17 avril.


Après Fukushima une autre catastrophe frappe le Japon
Là encore les murs de sécurité n’étaient pas assez haut
Pour mettre à l’abri vos numéros de carte bleue que je vous ai piqués, j’active immédiatement mon pare-feu :lol:

On se souvient qu’à une époque, Sony © installait un ‹ rootkit › (pour Windows ©) sur les ordinateurs de ceux qui voulaient lire un cédérom de marque Sony ©. :frowning:

On se souvient qu'à une époque, Sony © installait un 'rootkit' (pour Windows ©) sur les ordinateurs de ceux qui voulaient lire un cédérom de marque Sony ©. :(
Un rootkit, le nom « outil de dissimulation d'activité » est également utilisé, est un ensemble de techniques mises en œuvre par un ou plusieurs logiciels dont le but est d'obtenir et de pérenniser un accès (généralement non autorisé) à un ordinateur de la manière la plus furtive possible.

C’est ce qu’on appel un accident industriel…