Linux Quimper

Windows 7 a crashé pendant une installation d'Ubuntu

Bonjour à tous,

Je sais bien ça ne sent pas très bon tout ça. Je ne suis pas fier de moi.
Hier j’ai pris ma journée pour installer Linux sur un pc toshiba que m’a confié une chercheuse avec qui je travail. C’était la quatrième fois pour moi, sans avoir eu de problèmes majeure.

Je sais bien la dangerosité des partitions, et de la manip.
J’y ai passé la journée à organiser tout en passant tantôt par Linux (sur clé) tantôt sur windows pour organiser comme je le veux les partitions. Pas froid aux yeux, j’ai supprimé la partition de récupération de windows 7… Pour la simple raison que le pc ne voulais pas plus de 4 partitions, et avec celle de W7, celle de linux et celle de partage des données. J’en avais déjà 3. Après avoir consulté des forums, je les ai supprimés. Après cela aucun soucis, W7 redémarrait sans soucis. Mais c’est vraie je croisais les doigts pour qu’il ne crash pas.
Mais voilà mon erreur me fait payé… En fait je crois que ne pouvais pas trop échappé à un formatage complet du disque.
Le soucis est que je ne peux toujours pas installer linux puisqu’il me demande une partition efi que je ne peux lui fournir sans virer une des trois partitions linux, windows ou dossier partagé (il y en a une quatrième dont je ne cerne pas l’utilité.
De plus je ne peux pas reformater windows car je n’ai plus d’accès au menu qui permets d’accéder au sans échec de windows. Je n’ai pas de licence windows ni de clé. Peut-être en avez vous une à me dépanner ?
Avez vous idée de comment m’aider ? Il est important de garder un dual boot sur ce pc.

Y a t’il une install party Lundi ? Si je n’ai pas réussi je viendrai.

Merci

Guillaume

Bonjour @Guillaume_leguen !

Il n’y a pas d’installparty ou de lastlundi ces temps-ci. Aucun accueil n’est possible, Hélas.

Espérons qu’un contributeur au forum trouvera les mots pour t’orienter sur ces questions de double boot. Car ce n’est pas un domaine où je suis à l’aise.

Pour servir de référence, on fait souvent appel aux pages rédigées par @Coolmic de « libre à Quimperlé ».

Dis nous si tu y trouve des indices.

Piero

Guillaume,

Avec Windows et la FAT, il ne peut en effet y avoir que 4 partitions primaires.
Mais… une partition primaire peut / pouvait contenir des partitions secondaires, dites aussi « logiques »

Windows étant très susceptible, supprimer la partition de récupération était une erreur.

Chaque fois que j’achète un ordinateur portable, il contient bien évidemment un Windows, aussi je fais une copie avant tout de ce Windows tout neuf grâce à Clonezilla, afin de le restituer « comme d’usine » si besoin, ou en cas de vente…
(Il faut toutefois désactiver ce foutu « démarrage rapide », depuis Windows.)
Cela nécessite pas mal de place sur un disque externe, et nécessite de bien comprendre le fonctionnement de Clonezilla, pas si simple ni si convivial car décrit nulle part complètement.

Il est également préférable de s’essayer plusieurs fois en sauvegarde…

Pour ton problème, attends de lire d’autres contributions.

Windows : cet ordinateur ayant un système d’origine possède une licence, et son numéro à 5 x 5 caractères ?
Il devrait être possible de récupérer un Windows 7 chez Microsoft, et le réinstaller légalement ??

Voici une « petite » liste d’étapes pour réinstaller un Windows 7 en prenant au maximum en compte les aléas qui pourraient survenir.

Dans certains cas, j’ai mis plusieurs outils ou méthodes, certaines plus « ésotériques » que d’autres, en fonction de ses préférences et des ressources à disposition.

  1. récupérer la clé d’activation de Windows 7 :
  2. télécharger :
    1. l’ISO de windows 7 soit :
    2. l’ISO de la distribution Linux à installer et/ou de celle utilisée pour le reformatage du disque dur.
    3. un utilitaire d’écriture de clés USB démarrables à partir de fichiers ISO, par exemple
    4. un script corrigeant l’erreur de clé de mise à jour utilisée lors d’une installation à partir de zéro (anglais)
  3. sauvegarder les données importantes (réglages, dossier utilisateur)
    • éventuellement exporter les clés de registres de logiciels spécifiques
    • copier sur un support externe (disque dur, clé USB de grande capacité) :
      • les fichiers ISO téléchargés
      • les utilitaires (récupération de clé et création de clé démarrable)
  4. créer les clés de démarrage suivantes :
    1. pour l’installation de Windows 7
    2. installation + système live USB Linux (ex.Debian Facile), tant qu’à faire la distribution que l’on projette d’installer à côté de Windows 7
  5. tester le démarrage de chaque clé USB (sans lancer d’installation pour le moment)
  6. vérifier le type de BIOS et réglages appliqués
  7. reformater l’ordinateur :
    1. démarrer la distribution live Linux, ouvrir le gestionnaire de partition Gparted et :
      • sélectionner le disque concerné (ex. /dev/sda ou /dev/sdb) avec le menu déroulant situé dans le coin supérieur droit de la fenêtre.
      • créer une nouvelle table de partition : menu Périphérique > Créer une table de partitions
        • choisir le type : msdos si démarrage avec BIOS ou gpt si démarrage avec UEFI activé
  8. réinstaller Windows 7
    • si l’activation échoue, voir les procédures proposées
    • postinstall :
      • Chocolatey (gestionnaire de paquets)
      • les paquets de logiciels utilisés (voir liste sur le site)
      • le paquet WinBTRFS, utile pour accéder à une partition partagée entre les deux systèmes, formatée en Btrfs
  9. réinstallation de la distribution Linux :
    • sur un système live, réduire une des partitions Windows au besoin (de préférence celle crée pour le partage des données entre les deux systèmes)

GLHF !

1 J'aime