Linux Quimper

Huawei sort son propre ordinateur de bureau avec un système d'exploitation national (chinois) basé sur Linux

Va falloir se mettre au chinois. Adieu la langue de la perfide Albion :grinning:
https://hardware.developpez.com/actu/307035/Huawei-sort-son-propre-ordinateur-de-bureau-avec-un-systeme-d-exploitation-national-chinois-base-sur-Linux-et-son-propre-processeur-ARM/

Il y a quelques temps que je dis qu’il fut arrêter d’apprendre mal du sous-anglais (de l’américain, en clair) pour passer directement au chinois, 中文 (en pīnyīn : zhōngwén) langue dont la grammaire (语法, yǔfǎ) est simple. Par exemple, il n’y a pas de conjugaison du verbe, et quelques autres simplifications dues à l’utilisation des caractères (字符, zìfú) et non d’un alphabet.
Ah oui, par contre il faut apprendre la calligraphie 书法, shūfǎ et quelques centaines de caractères.

Mais vous avez appris l’anglais ? Vous pouvez apprendre le chinois ! C’est le cas de 1,4 milliard de Chinois (中国人, zhōng guó rén).

Et Huáwéi (華為) --et la Chine-- d’une part, les États-Unis d’autre part ?
C’est la question géopolitique du futur.

Le chti est ma langue maternelle. J’ai eu beaucoup de mal à me mettre au français et malgré 7 années de souffrance, pour l’anglais, j’en suis resté à « My taylor is rich » avec l’accent de Jacques Bodoin alors pour le Chinois… Chacun·e a ses points forts. Moi c’est Clonezilla :rofl: et chacun·e à ses faiblesses, moi ce sont les langues mais c’est pas une raison pour que j’impose Clonezilla obligatoire dès la maternelle

Je reste impassible face au troll de Michel, en revanche, ce genre de tournure dans l’article me donne le tournis :

(deux EPYC 7601, mille neuf cent quatre-vingts sur deux fois trente-deux cœurs)

Il aurait sûrement fallu que j’écrive plus de chèques de mille neuf centre quatre-vingts euros (fois trente-deux) dans ma vie :frowning:

2 J'aimes